Outils pour utilisateurs

Outils du site


basedeconnaissance:console

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

basedeconnaissance:console [2008/10/08 18:12] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== La console ======
 +
 +Cette page est une sorte de "bouillon de culture" en rapport avec la console sous Linux. La console, dite //CLI//, est extrêmement puissante, comme vous allez pouvoir le remarquer.
 +
 +==== Avant tout ====
 +
 +Vous pouvez vérifier rapidement les privilèges que vous possédez par le caractère précedant votre commande.
 +Le caractère **$** designe que vous êtes indentifié en tant qu'utilisateur, le caractère **#** designe le compte root.
 +
 +==== Et alors ? ====
 +
 +Un utilisateur ne pourra pas modifier la configuration du système. Il a un accès total à son répertoire personnel (///home/utilisateur//) ; le reste des permissions dépendent des droits donnés par l'administrateur, **root**.
 +
 +==== Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ====
 +
 +Lorsque vous disposez d'un accès root à votre machine, vous devez être vigilant. L'utilisation d'un compte root doit être ponctuelle (pour des mises à jour, l'installation d'un logiciel, ...) : **jamais vous ne devez rester connecté avec un compte root pour un usage courant, qu'on se le dise** ! Réduisez au minimum la navigation sur Internet, l'usage d'IRC, etc.
 +
 +La moindre faille dans un logiciel peut compromettre la sécurité de votre système (évidemment, c'est un peu exagéré, mais mieux vaut prévenir que guérir, ce ne sont que de bonnes habitudes à prendre).
 +
 +==== Le passage en root ====
 +
 +== Debian ainsi que la majorité des distributions ==
 +
 +<xterm>su</xterm>
 +
 +== Ubuntu (pas de compte root) ==
 +
 +<xterm>sudo su</xterm>
 +
 +==== Usage de screen ====
 +
 +__screen__ permet de créer des consoles que vous pouvez récupérer à tout moment même si vous les fermez.
 +Exemple, lançons **top** dans un screen puis fermons la console :
 +
 +<xterm>screen -S mon-screen-exemple top</xterm>
 +
 +Listons les screens en cours ; récoupérons le screen //mon-screen-exemple// dans la console courante :
 +
 +<xterm>screen -ls
 +screen -r mon-screen-exemple</xterm>
 +
 +L'intérêt : lorsque vous souhaitez lancer un programme qui pourrait avoir besoin de l'entrée standard, ou visualiser sa sortie.
 +
 +==== Usage de nohup ====
 +
 +__nohup__ permet lui de lancer une commande qui continuera de tourner même si vous fermez la console.
 +Cela est très pratique pour les sessions distantes par exemple. La commande continuera de tourner sur la machine distante même si vous vous coupez de la machine.
 +Sa syntaxe (ici, on télécharge l'ISO d'Ubuntu 7.04) :
 +
 +<code bash>nohup wget ftp://ubuntu.univ-nantes.fr/ubuntu-cd/7.04/ubuntu-7.04-desktop-i386.iso & </code>
 +
 +Le "et commercial" à la fin (**&**) permet de placer la commande en arrière-plan (facultatif).
 +La commande **nohup** génère, quant à elle, un fichier //nohup.out// qui contient la sortie standard de la commande.
 +
 +==== Usage des tâches ====
 +
 +Le shell permet également de placer en arrière-plan certaines tâches pour en lancer d'autres. Pour stopper une commande, il suffit généralement de faire **CTRL + C**, pour suspendre une commande et garder la possiblité de la reprendre plus tard, de faire **CTRL + Z** : à partir de ce moment, le shell vous "rend la main", vous pouvez lancer une autre commande.
 +
 +Si vous souhaitez lancer une commande en arrière-plan, ajoutez un "et commercial" (**&**) à la fin de votre commande ; pour récupérer la tache, faite **fg** (pour //foreground//, soit //premier plan// en Français).
 +Pour reprendre la tâche, mais en plaçant en arrière-plan, faite **bg** (pour //background//, soit //arrière-plan// en Français).
 +
 +Enfin, pour voir les tâches en cours ou suspendues de votre shell tapez **jobs**.
  
basedeconnaissance/console.txt · Dernière modification: 2008/10/08 18:12 (modification externe)