Loppsi, non à la censure du net

Extrait :

« Le risque est grand que ce filtrage extra-judiciaire du Net, qui remet en cause la séparation des pouvoirs, soit étendu à d’autres domaines.2 La porte est ainsi ouverte à de graves violations de la liberté d’expression et de communication, notamment dans le cas d’inévitables censures collatérales3. Il faut désormais que les députés opposés au filtrage administratif du Net saisissent le Conseil constitutionnel afin que l’article 4 soit censuré », conclut Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net (le 21 décembre 2010).

Occasion pour Eolas de décerner un Prix Busiris pour Éric Ciotti (le 30 décembre 2010).

Voir aussi l’exemple concret de calimaq Hadopi = Big Browser en bibliothèque ! (le 3 janvier 2011).

[Edit :] le constat *terrifiant* de l’expert judiciaire Zythom Loppsi 2 article 4 (20 décembre 2010) ;

l’analyse *qui fait carrément flipper* de Sid LOPPSI et censure du net… (20 décembre 2010) ;

l’appel à la *responsabilité* par Fabrice Epelboin Pédopornographie sur internet : le mensonge qui cache la censure 2.0 (8 décembre 2010) ;

et les recommandations des spécialistes de cybercriminalité Filtrage d’Internet : Equilibrer les réponses à la cybercriminalité dans une société démocratique (Internet blocking and democracy, octobre 2009, trad. française 11 mai 2010)

Extrait de ce dernier rapport (p. 39) :

« Il est urgent que les sociétés comprennent l’impact fondamental qu’ont les activités de filtrage d’Internet sur notre droit de communiquer librement, même si le sens habituellement donné à la notion de filtrage d’Internet semble clair, au premier abord. Bien que les nombreuses motivations pouvant conduire une société à envisager d’imposer le filtrage d’Internet puissent être sous-tendues par les meilleures intentions, le filtrage pose des problématiques très complexes sur le terrain des droits de l’Homme, du droit, de la politique et de la technique. Des confusions et des attentes déçues, concernant l’efficacité ou même le(s) but(s) des sytèmes de filtrage, sont souvent constatées dans le cadre de la mise en œuvre de ces derniers. Le filtrage d’Internet a également des implications majeures s’agissant de la vie privée et de la sécurité de l’ensemble des citoyens. » (Cormac Callanan, Marco Gercke, Estelle De Marco, Hein Dries-Ziekenheiner)